Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 15:06

 

Jean-Pierre me demande si les granules homéopathiques sont compatibles avec la prise d'huiles essentielles par voie orale.

C'est une question récurrente, rien d'étonnant à ce que l'on se demande si des remèdes aussi subtils que les granules homéopathiques, ou même les élixirs floraux, peuvent résister face à la puissance de vie des huiles essentielles.

 

Chacun sait que la Menthe, sous toutes ses formes, n'est pas compatible avec un traitement homéopathique. Mais savez vous pourquoi ? C’est parce que la Menthe a le pouvoir de resserrer les micros-vaisseaux situés sous la langue par lesquels s’infiltrent la salive et donc de freiner l'absorption des granules.

 

Les autres huiles essentielles ne s'opposent pas à un traitement homéopathique, elles peuvent même être complémentaires, si toutefois on veille à toujours prendre les granules homéopathiques en premier et toujours au minimum vingt minutes avant l'absorption d'huiles essentielles.


SAM_0681.jpg

 

Attention ! Pour conserver toute leur qualité à vos remèdes homéopathiques, ne les rangez pas à côté de vos huiles essentielles qui risqueraient de les affaiblir.

Pour tout traitement par voie orale, consultez un médecin aromathérapeute !


Un article à ne pas manquer : "HOMEOPATHIE : LA PREUVE" sur le site Santé Nature Innovation.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bonjour ,<br /> D'après Dominique Baudoux , pharmacien et directeur de Pranarôm , l'absorption de l'H.E de Menthe n'est pas incompatible avec un traitement homéopathique à condition qu'un délai suffisant soit<br /> observé entre les 2 traitements (une heure par exemple )et je dois ajouter, comme Sylvie , qu'il est effectivement préférable de prendre les granules en premier .<br /> Il a répondu à cette question dernièrement lors d'une conférence sur les H.E . Le débat reste ouvert !
Répondre
S
<br /> <br /> Bonjour Luce et merci pour cette précision. C'est en effet un point qui anime les débats entre les médecins homéopathes. Dans ce flou thérapeutique, éviter la menthe durant un traitement<br /> homéopathique me semble plus sage.<br /> <br /> <br /> <br />

Le blog de Sylvie R.

Des temps d'échange autour des huiles essentielles et du bien-être au naturel...

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.