Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 07:35

Pour rester dans la philosophie minimaliste chère à Kahuzo Okakura, vision qui gagne en relief dans ce contexte de crise, pour la peau aussi, moins entraîne plus.
On peut tout en dépensant moins, avoir une bien plus jolie peau.

Gardons toujours à l'esprit que la peau, comme le système digestif, absorbe ce qu'on lui donne et le fait passer dans le sang. Idéalement, nous devrions être en mesure de manger tout ce que nous nous mettons sur la peau.
Préservons-nous de toutes ces idées préconçues sur la beauté et les soins corporels et esthétiques dont nous abreuvent les magazines féminins, éloignons-nous de ce marché de la tromperie.
J'emploie la 1ère personne du pluriel parce que je ne me sens pas à l'abri de ce lavage de cerveau. Quelle femme peut aujourd'hui se prévaloir de l'être réellement ? Qui ne connaît pas à un moment de sa vie, une rupture, une trahison, la maladie, la perte d'un emploi...? Et quand le doute s'installe, qui n'est pas tenté de se laisser bercer par le chant des sirènes de l'industrie cosmétique, voir même de la chirurgie dite réparatrice ? Qui n'a pas rêvé de gommer les traces du temps, passé, perdu, des accidents de la vie ?
Je pense sincèrement qu'il est salutaire de s'inscrire en résistance contre ce qui me semble être une forme de violence faite aux femmes. 
Voilà ! C'était ma petite indignation matinale !
Mais revenons à nos essentiels...

Notre peau a besoin d'air. Les personnes qui courent le savent, qu'elles arrêtent quelque temps et leur peau perd très vite de son éclat. Prenez des bains d'air, oxigénez-vous régulièrement hors de villes, laissez votre peau respirer à nu. Nue de tout produit chimique et soulagée de vêtements lourds chaque fois que c'est possible.

Notre peau a besoin d'eau pure.
Minérale autant que se peut, et toujours en dehors des repas pour ne pas dissoudre les sucs gastriques.

Notre peau a besoin d'une alimentation saine, simple et frugale. Si une alimentation de faible valeur nutritive entraîne un manque d'énergie, une alimentation trop riche exige des efforts constants de l'organisme pour digérer et assimiler. Les toxines non éliminées sont la cause d'un teint brouillé, mais aussi de rhumes, rhumatismes, arthrite, stress, cancer... Pas une saison, sans que les industries alimentaires ne nous proposent des nouveautés enrichies en suppléments, des compléments de toute sorte... qui n'enrichissent qu'elles.

Notre peau a besoin d'être nettoyée, nourrie, protégée. Je vous proposais précédemment d'assainir, hydrater et masser votre peau avec des ingrédients naturels et peu coûteux.
Nul besoin de dépenser; et nul besoin non plus de se compliquer l'existence dans des préparations maison difficiles.
Au matin, s'ouvrir à la vie, comme une fleur... Vaporiser son visage avec une eau florale de Lavande fine et appliquer sur la peau encore humide pour en favoriser la pénétration, quelques gouttes d'huile à la Rose* en massant doucement, en tapotant légèrement.
C'est le luxe véritable...

Si vous souhaitez conserver une texture crèmeuse, vous pouvez opter pour cette formule.
Crème de soin (pour un pot de 60g) :

36g d'huile végétale (Jojoba, Amande douce...)
15g d'eau florale (Rose de Damas, Rose de Mai, Camomille Romaine...)
9g de cire d'abeille bio en feuilles (si en bloc la râper)
Antioxydant (uniquement si l'on n'ajoute pas d'huiles essentielles car ce sont des conservateurs naturels, sinon vit E ou extrait de pépins de pamplemousse)
+/- HE (compter un dosage à 1 ou 2%). Pas plus ! N'oubliez-pas que le mieux peut être l'ennemi du bien !
- Chauffer au bain-marie les huiles, l'antioxydant (optionnel) et la cire jusqu'à environ 55/60°
- Chauffer l'eau florale à la même température
- Verser l'eau dans les huiles hors du bain-marie en fouettant très vigoureusement
- Fouetter environ 1 minute jusqu'à ce que l'émulsion prenne sur les parois du récipient.
- Ajouter les HE à ce stade si vous en mettez.
- Fouetter quelques secondes supplémentaires en ayant soin de ramener constamment la crème des bords vers le centre.
La crème obtenue pourra se conserver environ trois semaines dans un pot stérélisé, opaque à la lumière et hermétique.

Choisissez une huile essentielle correspondant à votre type de peau. Les peaux sensibles, sèches ou ridées s'accommodent d'HE de Rose de Damas, de Camomille Romaine, de Bois de Rose, de Santal, de Néroli, d'Encens, de Ciste Ladanifère....

Notre peau a besoin de bonheur...

Le reste est secondaire.

* Exemple d'huile de soin pour les peaux sensibles et ridées : mélange à doses égales d'HV de Rose Musquée, de Jojoba et d'HV d'Onagre + 2% d'HE de Rose de Damas seule ou associée en plus petite proportion à de l'HE de Camomille Romaine et d'Encens.

Partager cet article
Repost0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 06:12

"La philosophie du thé n'est pas une simple esthétique dans l'acceptation ordinaire du terme, car elle nous aide à exprimer, conjointement avec l'éthique et avec la religion, notre conception intégrale de l'homme et de la nature. C'est une hygiène car elle oblige à la propreté; c'est une économie, car elle démontre que le bien-être réside beaucoup plus dans la simplicité que dans la complexité et la dépense. C'est une géométrie morale, car elle définit le sens de notre proportion par rapport à l'univers."

Kahuzo Okakura, "Le livre du thé" 

  
vert.1196085992.jpg

Partager cet article
Repost0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 17:44

Il est indispensable, pour la santé, de prendre avec son alimentation au moins une cuillérée par jour d'une huile végétale de qualité pressée à froid car elle a pour fonction d'assouplir et d'entretenir les parois intestinales.
De même, l'huile végétale appliquée sur le corps est rapidement absorbée et pénètre jusque dans les os, prévenant ainsi les fractures qui se produisent chez les personnes d'un certain âge dont les os deviennent souvent friables.
Les massages à l'huile, pratiqués depuis l'Antiquité, ne sont pas qu'un plaisir et un luxe; ce sont aussi des soins préventifs.
L'huile d'Olive, en particulier, est excellente aussi bien pour les soins du corps que pour la cuisine.


Voir Propriétés des huiles végétales

Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 07:51

 

De nombreuses substances naturelles utilisées dans la cuisine se révèlent de véritables médicaments. Le simple fait de manger peut devenir, avec un peu d’attention, une formidable habitude préventive et curative. « Nous sommes ce que nous mangeons » déclare un adage populaire.

L’arôme que dégagent les huiles essentielles a de plus, une influence prouvée et incontestable sur l’humeur de toutes les personnes les utilisant.


Outre leurs bienfaits sur la santé et le moral, les huiles essentielles apporteront de la créativité à votre cuisine. Elles vous permettront de créer de nouvelles saveurs, d’obtenir de nouvelles textures, et restent d’une grande simplicité d’emploi.


L’idée qu’on puisse allier santé et plaisir gustatif fait son chemin dans les maisons de retraite. L’établissement Jacques Barat-Dupont, je vous le disais précédemment, a introduit avec succès l’aromathérapie dans sa cuisine.
Le directeur d’une EPHAD parisienne me disait également il y a peu, qu’il était parvenu à prolonger la vie de ses résidents de manière conséquente en modifiant leur alimentation et sans que l’organisation de l’établissement ne soit en rien perturbée.


Rien de révolutionnaire, juste un retour au bon sens…

 

hv-cuisine.jpg

A lire ! « La cuisine aux huiles essentielles » d’Aymeric Pataud

Partager cet article
Repost0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 07:02

 

Dans les années 1630, une épidémie de peste décima Toulouse, tout le monde mourait sauf quatre voleurs pris sur le fait tandis qu'ils détroussaient des cadavres. Ils racontèrent qu'ils s'enduisaient le corps d'un vinaigre de leur composition pour se protéger et en buvaient quotidiennement. Ils sauvèrent leur vie en livrant à la justice leur formule. Celle-ci, baptisée « le vinaigre des quatre voleurs » fut inscrite au codex en 1748 et vendue en pharmacie comme antiseptique.

Rentraient dans la composition de ce vinaigre : la Sauge, le Romarin, l'Ail, la Menthe, la Cannelle, la Muscade, le Camphre, la Rue fétide (ou Rue officinale).

S’agissant de la grippe porcine, une maladie supposée non encore caractérisée, en tout cas mutante, on peut raisonnablement douter de l’efficacité du vaccin…

Outre le fait que les huiles essentielles ont des propriétés antivirales, leur extrême richesse moléculaire empêche également, intérêt non négligeable, les virus de muter.

Enfin, les huiles essentielles sont eubiotiques, elles favorisent l’auto-guérison par la stimulation du système immunitaire.

Celles, citées ci-dessous, sont à privilégier en période de pandémie :

 

LES HE TOUT PARTICULIEREMENT ANTIVIRALES :

HE de RAVINTSARA* (Cinnamomum camphora ct cineole) : antivirale

HE de SARO : antivirale à très large spectre d’action, peut remplacer le Ravintsara

HE de TEA TREE (Arbre à thé) : antivirale, également protectrice contre les ondes magnétiques

HE d’EUCALYPTUS RADIATA : antivirale, n’est pas dermo-caustique, peut être appliqué à même la peau

HE de THYM THUYANOL : angines sévères, pas de frictions

HE de LAURIER : antivirale à très large spectre d’action, à utiliser en cas d’inopérance des autres HE, l’huile des gladiateurs, des vainqueurs, redonne confiance en cas de crise

 

LES HE TOUT PARTICULIEREMENT EUBIOTIQUES :

A utiliser très diluées et à très petites doses, travaillent sur le terrain, stimulants immunitaires.

HE de GIROFLE (Clous) : pas d’utilisation sur la peau ou très diluée

HE d’ORIGAN

HE de SARRIETTE (Pêbre d’aï)

En externe, diluées dans une huile végétale (HV d'Olive, de Jojoba...) sur la plante des pieds, sur l'intérieur des poignets, sur la poitrine, les huiles essentielles passent très rapidement dans la circulation sanguine.
En olfaction (en diffusion, sur un mouchoir à sentir...).
En interne, au mieux dans une cuillérée de miel ou d'huile d'Olive, ou sur de la mie de pain, sur prescription médicale.
Attention à l'utilisation des HE pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes !

 

Le Chlorure de Magnésium peut offrir également une protection naturelle efficace (pour le personnel soignant, les familles).
On mélange un sachet dans un litre d'eau qu'on pourra boire entièrement le premier jour en cas de symptômes, puis on adaptera. Ne pas utiliser en cas de problèmes rénaux.
Bien doser car il peut provoquer des diarrhées et insomnies.

aromatherapy_oil_bottle_and_plant.jpg

Partager cet article
Repost0
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 11:25

Vous pouvez créer des boissons rafraîchissantes et originales en intégrant des eaux florales dans vos jus de fruits. Pour exemple, ces deux recettes; mais une infinité d'associations sont possibles, à vous de créer...

Un kir sans alcool
Pour 1 litre de jus de Raisin blanc

Ajouter 30ml d'eau florale de feuille de Cassis
Et un à deux verres d'eau pour l'alléger en sucre.
Recette testée pour petits et grands !!!
Conseil : vous pouvez remplacez le Raisin blanc par un mélange de jus de Pomme et d'Orange.

La fraîcheur au rendez-vous
Pour 1 litre de jus de Pamplemousse

Ajouter 30ml d'eau florale de Menthe poivrée
La recette fraîcheur qui désaltère et donne du pep's !!!


Partager cet article
Repost0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 22:11

 

"Regardez une Rose. Ne la touchez surtout pas !
Contentez-vous de l’approcher par la méditation. Visualisez la fleur jusqu’à ce qu’elle puisse vous apparaître à volonté lorsque vous fermez les yeux. Commencez à respirer sa flagrance subtile. Yeux fermés, inspirez profondément.


Un tel exercice constitue en quelque sorte un « yoga du nez ». Que serait le yoga s’il ne reposait avant tout sur la respiration ? Bien qu’il soit avéré que toutes nos cellules et notre corps entier « respirent ». L’énergie invisible de l’univers que notre corps et notre esprit inspirent et expirent, les Hindous l’appellent « Prâna », c’est-à-dire « souffle ». L’esprit de l’air, le souffle cosmique, vient en nous par l’action naturelle de la respiration.

L’exercice de la Rose joint travail du souffle et puissance de visualisation. L’odorat permet d’accéder à une réalité plus réelle que le brouillard opaque qui nous entoure habituellement. La Rose est un symbole que l’on retrouve dans de nombreuses traditions religieuses et ésotériques. L’esprit ne doit cependant pas se fixer sur les symboles traditionnels. Il doit au contraire se libérer de toutes les contingences afin d’aider le corps, notre temple provisoire, à évoluer vers la lumière, la joie et la paix auxquelles chacun d’entre nous aspire."

Dr JC Houdret, "Ces parfums qui soignent"

Partager cet article
Repost0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 21:54

Cette gelée de Verveine au miel est une pure merveille. Elle est de plus simplissime à réaliser et, ce qui ne gâche rien, hypocalorique…

Ingrédients pour 2 pots
:

2 belles poignées de feuilles de Verveine séchées

125 g de miel liquide

2 g d’agar-agar

Préparation
:

Portez 650ml d’eau à ébullition dans une casserole, et y jeter la Verveine. Laisser infuser pendant une heure, avec un couvercle.

Filtrez l’infusion, et y ajoutez le miel, tout en remuant. Ajoutez enfin l’agar-agar, toujours en délayant. Portez à ébullition, et laissez frémir 1 mn. Versez immédiatement dans les pots ébouillantés, vissez les couvercles et retournez les pots.

Attendez 24 heures avant de les stocker dans un endroit frais et sec.

Une fois entamé, conservez au réfrigérateur.

Vous pouvez imaginer d’autres gelées sur la base de vos tisanes préférées : Verveine-Menthe, Tilleul-Fleur d’Oranger…

135. Item 1-6

Partager cet article
Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 18:44

Différents facteurs tels que l'ensoleillement, l'altitude, la nature et la composition du sol, peuvent influer sur la biosynthèse végétale. Ainsi, les composés aromatiques ne sont pas immuables pour une même plante. Afin de différencier dans une même espèce cette variation chimique, on utilise le terme de chémotype ou race chimique.

Cette notion de chémotype est devenue fondamentale en aromathérapie car les indications thérapeutiques qui découlent de ces divers éléments chimiques peuvent être très différentes.
Un laboratoire d'aromathérapie travaillant avec une exigence scientifique et médicale, effectue une analyse chimique sur chaque lot de produits pour une évaluation quantitative et qualitative de l'huile essentielle.
Le chémotype est en quelque sorte la carte d'identité de l'huile essentielle

ciste

Partager cet article
Repost0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 17:07

Une huile essentielle est la quintessence de la plante. Elle concentre tous les principes actifs, toute la force vive de la nature.

Savez-vous que pour obtenir 1kg d'huile essentielle de Néroli, il faut distiller une tonne de fleurs d'oranger?
Et que pour obtenir 1 kg d'huile essentielle de Rose, quatre tonnes (1 hectare) de pétales de roses sont nécessaires?

On comprend que les huiles essentielles puissent être de véritables bombes thérapeutiques!


31474 large

Partager cet article
Repost0

Le blog de Sylvie R.

Des temps d'échange autour des huiles essentielles et du bien-être au naturel...

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.